Skip to content

L’huile de palme : du questionnement de notre modèle industriel à la naissance d’un nouveau paradigme (1/3)

18 décembre 2011

Les ravages sociaux et écologiques provoqués par la culture d’huile de palme ne font aucun doute du coté des pays producteurs. De notre coté des pays consommateurs, les conséquences sur la santé  commencent à poser question.

En effet, tout comme les graisses animales, l’huile de palme est riche en acide gras saturés, dont la consommation excessive participe au développement des maladies cardio-vasculaires, et moins riche en acides gras insaturés (type oméga 3) aux effets cette fois-ci bénéfiques pour le cœur.

L’huile de palme n’est cependant pas la seule huile végétale dans ce cas, l’huile de noix de coco par exemple, contient aussi une grande proportion d’acides gras saturés. Pourtant, du point de vue épidémiologique, c’est l’huile de palme et non de coco qui représente le plus grand risque d’ordre cardio-vasculaire. Pourquoi ?

Est-ce en raison de sa composition nutritionnelle, qui serait intrinsèquement et de très loin pire que celle de toutes les autres huiles végétales ? L’huile de palme serait donc purement et simplement un poison à bannir de nos assiettes ?

Ou bien, le vrai problème sanitaire posé par l’huile de palme ne serait-il pas celui de la place qu’elle occupe dans notre alimentation ? Son coût de revient étant très bas, cette huile est devenue la matière grasse favorite de l’industrie agro-alimentaire. Sous l’appellation discrète d’ « huile végétale », elle est de tous les biscuits, pâtes à tartiner, pains de mie pour ne citer que quelques exemples. Ceci en dépit de la grande variété des huiles végétales existantes, quasiment même à l’exclusion de toutes celles-ci. Nous consommons ainsi l’huile de palme à notre insu, de manière quotidienne et dans un grand nombre de nos aliments.

De ce fait, l’huile de palme constitue la source végétale quasi exclusive d’acides gras de notre alimentation. Elle est riche en acides gras saturés donc notre alimentation est riche en acides gras saturés. Ses acides gras sont pour ainsi dire, nos acides gras.

C’est donc cette place prédominante monopolistique même, dans notre alimentation et non la composition, pour riche qu’elle soit en acides gras saturés, qui est si problématique. Et finalement, l’on peut même dire qu’en soi, l’huile de palme n’est ni bonne, ni mauvaise. C’est son usage qui la rend nocive et ainsi, pour paraphraser Paracelse nous dirions :

L’huile de palme n’est pas un poison. Le poison est dans la dose.

Citation exacte : « Toutes les choses sont poison, et rien n’est sans poison ; seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison. » Paracelse, Le mal français.(1529).

Ce qui est mauvais pour la santé ce n’est pas l’huile de palme en soi mais l’utilisation exclusive d’une seule et même matière par tous les industriels, pour tous leurs produits.

Soit. Mais si l’huile de palme ne mérite donc pas d’être vouée aux gémonies alimentaires, il n’en demeure pas moins que cette huile présente un profil nutritionnel qui ne convient pas à notre alimentation. Et par conséquent, ne faudrait-il donc pas activement rechercher une autre huile végétale, moins riche en acides gras saturés et plus riche en acides gras insaturés bénéfiques ?

Imaginons donc que nous substituions l’huile de palme par une huile végétale pauvre en acides gras saturés ? Que nous trouvions une « bonne » huile pour remplacer la « mauvaise ».

Les conséquences sur notre santé seraient-elles vraiment optimales ?

A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :