Skip to content

La théorie du rendement

6 novembre 2011

Pourquoi l’huile de palme est-elle devenue une des matières premières favorites des industriels de différents secteurs (alimentation, carburant, cosmétiques) ?

Pour la simple (et mauvaise) raison que son coût de revient est très faible – coût purement économique s’entend,  à exclusion du coût social et environnemental – qui s’explique par l’extraordinaire rendement de la variété de palmier dont elle est issue.

Une plantation de palmier à huile produit de l’ordre de 6 tonnes/hectare/an, rendement très supérieur à celui d’autres huiles végétales répandues et qui la distingue tout particulièrement parmi ses principaux « concurrents » : soja, colza et tournesol.

Les partisans de l’huile de palme s’empressent alors d’avancer qu’un tel rendement permet de limiter l’utilisation de terres cultivées, de produire plus efficacement en somme. Argument imparablement assorti de celui d’une population mondiale grandissante : y’aura-t-il assez de terres pour nourrir toutes ces bouches ? Regardez ! Des millions de gens meurent déjà de faim aujourd’hui, imaginez quand nous seront 9 milliards !

En effet, à quantité égale d’huile produite, il faut moins d’hectares de palme que de colza par exemple. En théorie, ce meilleur rendement devrait donc épargner des forêts de leur transformation en terres cultivées.

Cependant, ce raisonnement qui se veut très rationnel, voire scientifique, est totalement contredit par l’histoire même de l’utilisation de l’huile de palme qui montre que cette culture, pour rentable qu’elle soit, a toujours progressé et continue de progresser, au détriment des forêts. Les multinationales productrices d’Asie du Sud-Est s’étendent désormais de plus en plus en Afrique et Amérique Latine, où elles acquièrent régulièrement des terres à coup de milliers d’hectares.

Pourquoi ?

Parce que choisir une matière uniquement en raison de son plus faible coût brut en accroîtra toujours la demande. Pourquoi payer plus de l’huile de Tournesol alors que je peux baisser encore mes coûts de revient avec de la Palme ? Ainsi, même avec un très haut niveau de rendement d’une matière, il faudra toujours en mettre davantage sur le marché. Toujours plus de plantations, toujours moins de forêts.

In fine, c’est justement PARCE QUE le palmier à huile a un si fort rendement, un tel intérêt économique, que son expansion a été aussi extraordinaire, provoquant un véritable désastre écologique dans toutes les régions où il est cultivé.

Enfin, pour ceux qui s’inquiètent (sincèrement) du problème des terres cultivables, il faut préciser que ce n’est pas tant le manque de terres arables qui constitue un problème pour l’agriculture du XXIème siècle que la façon dont les terres sont exploitées.

Elevages intensifs où les animaux sont littéralement gavés de soja, dont la production s’étend aussi aux dépends des forêts, pesticides et engrais chimiques qui provoquent des maladies graves chez les agriculteurs, polluent les nappes phréatiques et détruisent de concert avec la déforestation leur biodiversité environnante (abeilles ici, orang-outangs là-bas), détournements des terres dévolues aux cultures vivrières dans les pays où sévit la famine pour des cultures de rente exportées dans les pays où l’on meurt de trop mangerVoilà quelques-uns des vrais problèmes de l’agriculture mondiale.

Vrais problèmes auquel s’ajoute celui de la culture intensive de palmier à huile.

Non, le rendement d’une culture, aussi impressionnant soit-il, n’a jamais été un rempart pour les forêts mais tout simplement leur arrêt de mort.

La théorie du rendement est donc belle est bien celle du rende-mensonge.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :